Shostakovich, Dmitri

Profondément marquée par une époque d'airain, la musique de Chostakovitch se présente, dès ses premières œuvres, comme sombre, voire parfois franchement noire, et résolument pessimiste. Sarcastique, grinçante, ou au contraire d'une limpidité et d'un classicisme tout ironique (ses œuvres de 'réalisme soviétique' semblent être écrites d'une autre main), il se démarque nettement de ses contemporains par un ton qui ne pouvait que déplaire à la toute puissante propagande stalinienne. Dmitri Chostakovitch liera de profondes amitiés, avec notamment des musiciens comme David Oïstrakh, et Mstislav Rostropovitch, dédicataires de ses concertos pour violon et violoncelle.

Votre recherche n'a donné aucun résultat. Merci d’essayer un autre mot-clé