Salonen, Esa-Pekka

Il étudie la composition à l'Académie Sibélius d'Helsinki, avec Magnus Lindberg et Einojuhani Rautavaara notamment, ainsi que la direction d'orchestre avec J. Panula. Il est en 1977 le cofondateur du Collectif Ears Open, avec Kaija Saariaho, Jouni Kapainen et Magnus Lindberg.

En 1985, il devient directeur musical de l'Orchestre de la Radio Suédoise, pendant 9 ans et principal chef invité de l'Orchestre Philharmonia pendant 10 ans. Il a été nommé en 1992 directeur musical du Los Angeles Philharmonic Orchestra, à la tête duquel il a entrepris, avec succès, de sensibiliser le public à la musique contemporaine, en mêlant savamment les genres et les compositeurs.

En 2004, Gérard Mortier fait de Salonen, l'un des 7 'chefs permanents' de l'Opéra National de Paris (aux côtés de Sylvain Cambreling, Valery Gergiev, Vladimir Jurowski, Marc Minkowski, Kent Nagano et Christoph von Dohnanyi), lui permettant de faire ses débuts dans cette institution en 2005, dans Tristan und Isolde, de Richard Wagner. Par la suite, Salonen y dirigera un concert symphonique ainsi que la création mondiale d'Adriana Mater, opéra de son amie Kaija Saariaho. Son large répertoire, sa culture, son intelligence, la subtilité et la force de ses interprétations ont fait d'Esa-Pekka Salonen l'un des tous premiers chefs d'orchestre de notre époque. Esa-Pekka Salonen enregistre en exclusivité pour Deutsche Grammophon depuis 2004.

Votre recherche n'a donné aucun résultat. Merci d’essayer un autre mot-clé